Les bijoux sont encadrés par une législation importante malheureusement peu respectée. Nous avons à cœur de répondre à tous les critères, gages de notre qualité.


Le suar

Le suar est le bois que nous avons choisi pour sculpter nos graines, et fleurs de vie ainsi que nos œufs en bois peints de Bali. Il s'agit d'une ressource éco responsable bien maîtrisée par le gouvernement indonésien.

 

Il pousse particulièrement bien en Indonésie et c'est une essence noble et recherchée.

Les forets sont gérées et cet arbre pousse relativement rapidement : 5 à 10 ans pour un tronc de 30 cm, 40 ans pour un tronc de 40 à 50 cm. Le grain de bois est croisé limitant les fissures qui apparaissent dans la plupart des essences dues à la variabilité de l'humidité dans l'air.

La teinte du bois varie fortement entre le centre du grume et l’extérieur ce qui donne son caractère unique à chaque sculpture.

.


La nacre

Bien évidemment, la nacre avec laquelle nous créons nos pendentifs ne fait pas partie de la convention de Whashington. 

La nacre blanche provient des huîtres perlières du Japon et ne pose donc pas de problème d'approvisionnement.

En revanche la pêche de la nacre "Paua" en provenance de Nouvelle Zélande est contrôlée. Cette ressource chère aux Maoris est braconnée et nous veillons à ne pas nourrir ce trafic.


Depuis le début de Lighthouse, nous avons à cœur de créer des objets artisanaux sans comprendre pourquoi.

Nous avons récemment reçu cet éclairage de l'archange Métatron :

 

[1]

 

Il y a un principe d’intégration dans la matière.

 

Vous allez transcender la matière. Lorsqu’une machine travaille cela crée au niveau énergétique des superpositions de couches. Lorsque l’humain travaille, il y a une intégration totale dans la matière des schémas énergétiques, vibratoires…  Tout est dans la corporalité.

Lorsqu’on utilise une machine pour effectuer un travail énergétique, la création d’objets, d’outils énergétiques, on crée des couches, des voiles. Les matrices sont superposées au-dessus ou au-dessous les unes des autres. Exemple en chimie, l’eau et l’huile ne se mélangent pas. Les points de contact entre les matrices ne se font que sur les points de contact. Alors que lorsque l’outil, les matrices… sont créés à travers la main de l’homme, les liaisons sont multiples.

Nous pouvons les voir comme des principes de physique/chimie.

Si vous êtes sur un outil synthétique (machine), vous ne ferez que surfer à la surface des couches. Quand vous utilisez un outil manuel, artisanal, fait main… vous êtes dans l’Unicité.

 

Le regard, le point de vue, l’angle par lequel on traverse ou l’on est traversé par ces géométries imbibent nos propres géométries.

Si l’objet référent est un outil de surface, votre angle d’action restera un travail de surface. Si votre objet référent est réellement artisanal, vous vous permettrez d’œuvrer au centre de la CRÉ A TION, créer dans l’acte, créer dans l’action. Si vous transférer l’acte à une machine, vous surfacez votre vie. Si vous transférer l’acte à un ART I SAN, vous êtes dans le prolongement de la création. La différence se joue dans les matrices. Si la matrice de création est une machine, vous serez directement relié à la matrice de création luciférienne [2] Il n’y a qu’une seule et unique matrice Fleur de Vie reliée à la Source, au Créateur, à Dieu… L’une, l’autre ne s’opposent pas, ce sont des mondes, des réalités tangentes. A vous de choisir qui vous servez (en terme d’usage).

 

L’ignorance est votre fléau. A chacun de savoir par quelle faux il sera coupé, découpé. Ces géométries, ces matrices de création vous ont été offertes pour reprendre pied à Terre (Gaïa). C’est un chemin d’humilité où la foi et le courage en soi prédomine ou domine. Nul besoin d’artefacts, de babioles, il faut simplement oser plonger en Soi.

 

       A vous de choisir.        Bon courage !          

                                                                       Métatron [3]

 



[1]     Usiné : impression 3D, laser, impression sur objet….

[2]     L’ancien secret de la Fleur de vie, tome 2 page 511.

[3]     Reçu le 23/10/2018 à Marseille


Nos fournisseurs

Tous nos produits sont fabriqués de façon artisanale et à notre demande en France, Inde et Indonésie.

Nous choisissons et connaissons personnellement nos artisans convaincus que jamais une machine ne remplacera le cœur de l'homme et que la vibration liée à la fabrication des bijoux est fondamentale. 

Nous respectons la législation en contrôlant soigneusement la composition de nos produits.

 

Vos achats permettent ainsi de faire vivre une chaîne humaine.


Nos actions

Nous tendons à réduire notre empreinte carbone en réduisant les émissions de carbone générées par notre activité par différentes actions :

  • Nous avons à cœur de recycler tous les éléments nécessaire à l'emballage (carton, plastique, polyester...). Pour cela nous nous fournissons en déchetterie pour tous les matériaux de renfort et calage (polyester). 
  • Pour nos livraisons nous avons choisi le service Colissimo de la poste qui est le premier transporteur au monde à avoir atteint la neutralité carbone.
  • Nous avons fait le choix, dans notre gestion quotidienne, de tendre vers le « zéro papier ». Pas d'envoi de facture papier ou au minimum. Le maximum de contact par email.
  • Tous nos supports de communications pour les salons sont créés pour une longue durée.
  • Concernant nos fournisseurs, nous avons à cœur de réduire voir annuler les emballages unitaires et nous travaillons des métaux recyclés.
  • Nous sélectionnons nos fournisseurs en approfondissant le plus possible leur méthode de production, le respect des individus et le besoin qu'ils ont de travailler avec nous. Nous essayons d'aider à vivre des familles qui en ont besoin.